Interview Thoen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview Thoen

Message  Belasco le Mar 15 Juil - 17:11


_________________


« Tandis qu'il récitait ainsi, tous ses ennemis perdaient la face, et les "waouh" stupéfaits de la foule ponctuaient chaque ligne de son pedigree. »
Luc 13 – 17


www.lappart.tv
avatar
Belasco
Admin

Messages : 303
Date d'inscription : 14/06/2008
Age : 36
Localisation : City of Lights

Voir le profil de l'utilisateur http://belasco-online.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview Thoen

Message  CLEMONE le Mar 15 Juil - 19:21



Gigolo Bells, Gigolo Bells…

Dans les années 80, il y avait De Caunes et José Garcia, dans les années 90 il y avait Les Robins des Bois, et maintenant il y a Action Discrète ! L’équipe sévit le dimanche à 14h20, en clair, juste après les Guignols sur Canal + . Le concept : un sketch complètement décalé, à prendre au 12ème degré, en caméra caché, en rapport avec l’actualité, comme des Belges réfugiés en France qui demandent asile, ou une incruste dans les manifs de grévistes en criant des slogans pro Sarkozy !

Sébastien Thoen, l’un des coupables de cette équipe, a accepté de répondre à nos questions sur les coulisses de ces sketches : Vous aviez sûrement vu à la télé, dans l’émission Radio Plus (qui passait sur Canal Plus) le drôlissime clip vidéo des « Gigolo Bells »… Ou peut-être l’avez-vous reçu par mail, il circule toujours à cette période : Un père Noël gay-friendly, des rennes sado maso et une « hotte very hot… » avec des paroles cultes comme les phrases du videur à l’entrée de la boîte gay : « no elle, no elle, no elle, lui, oui !! »



Gigolo Bells, Gigolo Bells…



Dans les années 80, il y avait De Caunes et José Garcia, dans les années 90 il y avait Les Robins des Bois, et maintenant il y a Action Discrète ! L’équipe sévit le dimanche à 14h20, en clair, juste après les Guignols sur Canal + . Le concept : un sketch complètement décalé, à prendre au 12ème degré, en caméra caché, en rapport avec l’actualité, comme des Belges réfugiés en France qui demandent asile, ou une incruste dans les manifs de grévistes en criant des slogans pro Sarkozy !

Sébastien Thoen, l’un des coupables de cette équipe, a accepté de répondre à nos questions sur les coulisses de ces sketches : Vous aviez sûrement vu à la télé, dans l’émission Radio Plus (qui passait sur Canal Plus) le drôlissime clip vidéo des « Gigolo Bells »… Ou peut-être l’avez-vous reçu par mail, il circule toujours à cette période : Un père Noël gay-friendly, des rennes sado maso et une « hotte very hot… » avec des paroles cultes comme les phrases du videur à l’entrée de la boîte gay : « no elle, no elle, no elle, lui, oui !! »



Les Pasionarias : On peut suivre votre carrière sur Canal + depuis que vous présentiez la météo, comment avez-vous été recruté par la chaine?

Sébastien Thoen : En fait, on faisait une émission à sketchs sur la chaîne Comédie ! qui s’appelait « Défis et des garçons » et Canal+ cherchait un mec très beau et très drôle pour sa météo du soir. Le responsable du casting a vu notre émission et a contacté quelques uns d’entre nous. Je suis le seul à m’être présenté, j’ai toujours aimé la géographie et Évelyne Dhéliat. J’ai été très sérieux, je présentais bien et ils m’ont engagé.

Comment avez-vous eu l’idée du concept de Radio Plus ? (ndlr : l’émission réunissait une bande de chroniqueurs, dans un décor de studio de radio, avec entre autres Sébastien Thoen himself et Juliette Arnaud, auteure et comédienne de Arrête de Pleurer Pénélope)

- L’idée de la radio est venue au départ d’Yves Le Rolland (notre producteur et néanmoins ami et membre à part entière d’Action Discrète) et on a tous accroché. Mais le véritable concept de l’émission était ancien et basique : des sketchs, de l’actu et de la bonne humeur. Un décor comme une station de radio était plus original qu’un plateau télé et permettait quelques facéties, et puis c’était un hommage au film de Jean Yanne « tout le monde il est beau tout le monde il est gentil ». Mais honnêtement, on aurait préféré un barbecue dans un camping, ça nous ressemblait plus.

« Gigolo Bells » est un clip très original et hilarant. Comment l’avez-vous créé ?

- On voulait faire une chanson de Noël moderne et dansante...et drôle ! Tout de suite, le titre « gay friendly » nous est apparu comme une évidence, les jeux de mots ont fusé, on voyait déjà le chalet et la déco, DJ Kraked (qui fait de nombreuses B.O de films) a composé un titre techno en quelques jours et Cyrille (réalisateur) s’est chargé du reste.



Pour écrire et réaliser Action Discrète, qui fait quoi ? Quelle est votre méthode… ?

- Action Discrète c’est 7 personnes toutes plus fines que les autres (5 comédiens, 2 réalisateurs et Yves Le Rolland). Les 5 comédiens écrivent et Yves nous dit si c’est bon. Parfois, il trouve ça pas bon alors on lui ment et on le fait boire et il accepte l'idée de départ. On se voit le vendredi pour écrire, on se met en slip, on lit Union et Entrevue, on regarde trois minutes TF1 ou M6, on parle avec des personnes âgées et des adolescents et après la presse quotidienne éventuellement genre l’Équipe ou Le Parisien. Un thème fait alors l’unanimité et on sort trois sketchs dont deux happenings qui s’y rattachent. Tout le monde participe, on a toujours fait ainsi car on s’en sentait capable. C’est d’autant plus vrai pour les happenings, chacun y va de sa propre phrase et y a beaucoup d'impro naturellement, selon les réactions des gens qu’on piège. Il en va de même pour notre site, chaque semaine, l’édito est écrit par une personne différente du groupe. (Action discrete.fr)

Vos sketches sont souvent loufoques et déjantés, quelle est la réaction des gens dans la rue, quand vous tournez en caméra cachée ?

- Quand les gens nous croient, ils sont ou choqués ou indifférents. Mais quand on leur dit par exemple qu’on récolte des fonds, minimum 100 euros, pour les stars en Californie qui ont perdu leurs villas dans les incendies, ils n’en reviennent pas, alors tu as le droit à des réactions houleuses de leur part et c’est là que ça devient rigolo et intéressant surtout si de notre côté, on lâche rien.

Mais même si on part toujours de l’actualité et qu’on aime s’immiscer dans les manifs et toute sorte de manifestation politique ou sociétale, ce que l’on préfère c’est jouer des rôles en caméra cachée, que ce soient des jeunes de banlieue, des belges ou des travestis qui concourent pour Miss France: il y a un vrai trip de comédien et un réel défi à faire croire à ton personnage qui, en plus de ça, dit des bêtises…et là, alors là et seulement là, on touche au génie ! et pourtant dieu sait si nous sommes des comédiens et des auteurs limités, même moi.

Avez-vous dautres projets ? Lesquels… ?

- Y en a qui souhaitent commenter le foot sur Canal et pour qui Action Discrète n’est qu’une façade, d’autres rêvent de jouer du diabolo sur la place du capitole à Toulouse, non, c’est délicat… on aimerait tout faire péter mais les Renseignements Généraux, la D.S.T et nos parents surtout nous l’ont formellement déconseillé, sous peine de nous priver de goûter pendant quinze jours. Plus sérieusement, on veut faire de la fiction, avec une vraie histoire, des personnages qui évoluent, sortir du carcan du sketch et y ajouter de la caméra cachée. Enfin, surtout, on veut se faire du fric, beaucoup de fric et vite, très vite.

Pour égayer vos déjeuners dominicaux, à regarder tous les dimanches à 14h20 en clair sur Canal+, ou à voir sur internet : www.actiondiscrete.fr



Interview de Marlène Schiappa
avatar
CLEMONE
Activiste Discret Débutant

Messages : 21
Date d'inscription : 29/06/2008
Age : 33
Localisation : MelunLand

Voir le profil de l'utilisateur http://ww.myspace.com/cleclemoon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum